Le 13 juillet 2012, lors de la réception offerte au ministère de la défense à l’occasion de la fête nationale, le Président de la République a annoncé qu'un nouveau Livre blanc serait rédigé pour définir la stratégie de défense et de sécurité nationale et définir les capacités nécessaires pour les quinze ans à venir. Il en a défini dans son discours les grandes lignes, soulignant notamment le besoin d'inscrire cette stratégie dans une perspective européenne affirmée. Pour ce qui concerne le ministère de la défense, il fixait quatre enjeux majeurs à relever : l'indispensable cohérence entre les missions, le format et les équipements des armées, le renseignement et les capacités d'action spécialisées, la politique industrielle et de recherche et le recrutement, la formation des personnels de la Défense nationale ainsi que leurs droits.

Enfin, le Président de la République annonçait qu'il confiait la préparation de ce nouveau Livre blanc à une commission, présidée par monsieur Jean-Marie Guéhenno, conseiller maître à la Cour des comptes, et qui comporterait notamment deux experts allemand et britannique.

Le 13 juillet 2012, aussitôt après son intervention au ministère de la défense, il adressait à monsieur Jean-Marie Guéhenno une lettre précisant le mandat qu'il confiait à la commission.
Lire La lettre de mandat