Le 29 avril 2013, le Président de la République a reçu les membres de la commission du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, en présence de la presse, pour annoncer qu'il venait de valider l'édition 2013 du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, et leur adresser ses remerciements pour la qualité de leurs travaux.

Il a notamment rappelé que, dans un monde où les menaces évoluent et se diversifient, l’autonomie stratégique de la France en termes de défense et de sécurité nationale restait une condition de notre indépendance nationale. Elle garantit la protection de nos concitoyens et de notre pays et contribue à la sécurité collective de l’Europe et de nos alliés, dans le respect de nos engagements internationaux. En conclusion, il a souligné que les orientations du Livre blanc permettaient d’affirmer la souveraineté et l’autonomie stratégique de la France, de poursuivre la modernisation de notre défense et de notre sécurité nationale – en adaptant de manière équilibrée ses moyens à ses missions – et de préserver la capacité de développement de notre industrie de défense, dans le cadre de nos objectifs de retour à l’équilibre des finances publiques.

Il s'est félicité de la composition de la commission présidée par monsieur Jean-Marie Guéhenno, conseiller maître à la Cour des comptes, et en particulier de la présence de deux Européens, un Britannique et un Allemand.

Il a souligné la démarche suivie par la commission, et notamment ses très nombreuses auditions, ainsi que sa prise en compte des travaux des commissions parlementaires et des conclusions de la mission confiée à monsieur Hubert Védrine sur la France et l’OTAN.

Enfin, il a rappelé que la parution du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale allait permettre d'engager les travaux de la Loi de programmation militaire (2014-2019) qui sera présentée prochainement au Parlement.

Téléchargez le discours complet